Mariapolis de Ploermel : J3

 Une balade, grande ou petite, pour faire connaissance, pour mieux se connaitre et voir de beaux paysages… L’Homme en marche : ensemble, voilà le thème de cette journée en forêt de Brocéliande.

Et aussi un temps pour partager sur les étapes de nos chemins respectifs :

  • les côtes, celles qui montent, à l’image des difficultés que nous rencontrons dans nos vies professionnelles, familiales ou personnelles ;
  • les descendantes, à l’image des temps où les choses sont plus faciles, les relations plus sereines, quand nous pouvons aller vers les autres avec confiance…

Beaucoup ont  témoigné de ce temps d’échange précieux complété par un temps d’intériorité nourri par cette proposition de Chiara Lubich : « Chaque homme, dans la vie, s’engage sur une voie, et les chemins que l’on parcourt sont nombreux. Mais que veut donc dire Jésus lorsqu’il affirme ‘’je suis le chemin’’ . En se définissant lui-même comme ‘’ le chemin’’, Jésus a voulu dire que nous devons cheminer comme il l’a fait, vivre comme il a vécu et actualiser son message…. C’est par amour qu’il est venu sur terre et qu’il y a vécu, en irradiant l’amour, en donnant de l’amour, en y portant la loi de l’amour, et c’est par amour qu’il est mort. Puis il est ressuscité et il est monté au ciel en accomplissant son dessein d’amour. Tout cela par amour pour vous, pour moi, pour tous. On peut dire alors que la voie suivie par Jésus porte un nom : celui de l’amour. Et nous devons, pour le suivre, emprunter nous aussi ce chemin : la voie de l’amour. » (1)

Tous se sont retrouvés le soir dans l’amphithéâtre autour d’un échange entre jeunes et « plus expérimentés dans la vie ». Les questions croisées ont permis de mieux comprendre les attentes et les besoins des uns vis-à-vis des autres. Les questions fortes qui ont plus marqué les participants : « avez-vous réalisé vos rêves ? », « qu’appréciez-vous le plus chez les adultes ? », « quelle est la place de l’amitié ? Distinctions entre amitiés virtuelles et réelles ? », « Quel est le secret de la longévité d’un couple ? »… Et à chaque fois des réponses concrètes, issues d’expérience personnelle de chacun, sans langue de bois ni aucune généralisation…  Un regard de bienveillance autant des jeunes qui attendent des adultes d’être présents à leur côté que des adultes qui sont conscient que leurs expériences sont utiles. Et pour les deux générations, l’essentiel est dans des relations de confiance et de réciprocité.

le diaporama de la journée : cliquez ici

 

(1) Chiara Lubich, st Jacques de Compostelle, 16 aout 1989

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *